Véritable kugelhopf de mon enfance

Préparation : 2 jours
Repos : 2h + 2h + 2h
Cuisson : 30 minutes

Ingrédients :
500g farine
75g sucre
200g beurre
2 œufs
20 cl lait
25g levure de boulanger fraîche
80g raisins
50g amandes entières
1 verre de rhum ambré

 

La veille : Mettre les raisins dans un tupperware hermétique et les arroser de rhum ambré. Laisser gonfler à température ambiante.

Préparer le levain en mélangeant la levure avec 10cl de lait tiède (prélevé sur la quantité indiquée dans les ingrédients). Attention, le lait trop chaud suspend l’action de la levure. Ajouter la farine nécessaire pour obtenir une pâte de consistance moyenne et pas trop collante (cette farine n’est pas comptée dans les ingrédients ci-dessus). Fariner légèrement le fond d’un saladier et y déposer le levain. Recouvrir d’un linge humide et laisser lever dans un endroit à chaleur modérée au moins 1 à 2h. La pâte doit doubler de volume.

Dans un cul de poule ou le bol de votre robot, rassembler la farine, le sel, le sucre, les œufs et le reste de lait tiède. Mélanger vivement pendant 10 minutes en soulevant la pâte avec la main et en la frappant contre les parois du bol pour aérer la pâte le plus possible. Incorporer ensuite le beurre ramolli et travailler la préparation jusqu’à ce qu’elle se décolle aisément des mains. Si nécessaire ajouter un peu de farine.

Incorporer le levain à la pâte et battre encore quelques minutes. Bien rassembler la pâte dans le fond du bol. Recouvrir d’un linge humide et laisser lever dans un endroit à chaleur modérée au moins 1 à 2h. La pâte doit être bien levée.

Une fois la pâte bien levée, il faut la rompre en la tapotant pour lui rendre son volume initial. Incorporer alors les raisins.

Beurrer et fariner généreusement les cannelures d’un moule à kugelhopf et déposer une amande dans chaque interstice du fond du moule. Poser la pâte dans le fond du moule et laisser lever une dernière fois, la pâte doit dépasser le bord du moule.

Cuire dans un four à 160°c pendant 30-40 minutes, et recouvrir d’une feuille d’aluminium dès que le dessus du kugelhopf colore trop pour le protéger.

Servir froid au goûter saupoudré de sucre glace.

2 Comments

  1. Han le magnifique torchon alsacien ;-) J’adore les brioches en tout genre, mais je n’ai jamais testé le kugelhopf, ça ne saurait tarder maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *