Les pièces du Boucher : le Bœuf

 

Bonjour bonjour !
Aujourd’hui je vais vous dresser la liste des différentes pièces de boucher que l’on peut retrouver dans le bœuf !
© Isabel Brancq-Lepage – Morceaux choisis, Ed. Solar
  1. le collier : morceau économique, à braiser ou à bouillir
  2. les basses côtes : viande persillée, à griller ou à braiser
  3. la côte : morceau de choix, viande persillée et parfumée, à griller
  4. l’entrecôte : la grillade par excellence, savoureuse et fondante, à griller
  5. le faux filet : morceau tendre et savoureux, à griller, poêler ou rôtir
  6. le filet : morceau de bœuf le plus tendre pour les tournedos, chateaubriand et rosbif, à griller, poêler et rôtir
  7. le rumsteck : viande maigre, tendre et savoureuse, idéale pour la fondue et les brochettes, à griller ou à poêler
  8. la queue : donne au bouillon du pot-au-feu une saveur incomparable, viande succulente, à braiser ou à bouillir
  9. le rond de gîte : tendre, maigre et savoureux, se consomme cru en carpaccio, à rôtir ou à braiser
  10. le tendre de tranche : morceau le plus courant pour les rosbif, à rôtir
  11. la poire : muscle rond et charnu, très tendre et fondant, à griller, poêler ou rôtir
  12. le merlan : muscle long et plat, à griller ou poêler
  13. le gîte à la noix : généralement utilisé pour les plats mijotés, à rôtir ou à braiser
  14. l’araignée : muscle dont les fibres ressemblent aux pattes de l’insecte du même nom, à griller ou à poêler
  15. le plat de tranche : un des 3 muscles de la tranche, dans la cuisse; à griller ou à rôtir
  16. le rond de tranche : voisin du plat de tranche (un des 3 muscles de la tranche), à griller ou à rôtir
  17. le mouvant : il entoure et protège le fémur avec le plat et le rond de tranche, à griller ou à poêler
  18. le gîte : l’un des piliers du pot-au-feu, viande moelleuse et gélatineuse doté de son os à moelle, à braiser ou à bouillir
  19. l’aiguillette baronne : doit son nom à sa forme longue et conique comme une anguille, à griller ou à rôtir
  20. l’onglet : viande délicate et tendre avec beaucoup de goût, se sert saignant, à griller ou à poêler
  21. la hampe : viande peu ferme mais très goûteuse, à griller
  22. la bavette d’aloyau : fibres longues et peu serrées, pièce juteuse et savoureuse, à griller et à poêler
  23. la bavette de flanchet : proche de la bavette d’aloyau, à griller ou à poêler
  24. le flanchet : un peu gras, parfume le bouillon du pot-au-feu, à bouillir
  25. le plat de côtes : viande savoureuse idéale pour les salades si longuement bouillie
  26. le tendron : se cuisine avec ses os, aussi bon chaud que froid, à bouillir. Désossé, coupé en tranches fines et mariné il est idéal pour un barbecue
  27. le milieu de poitrine : morceau long et plat vendu généralement roulé et ficelé, à bouillir
  28. le gros bout de poitrine : viande entrelacée et savoureuse, à braiser
  29. la macreuse à bifteck ou boule de macreuse : pour faire des biftecks, à griller, poêler ou rôtir
  30. le paleron : la bande gélatineuse au milieu, après une cuisson longue et lente, donne un moelleux incomparable, à griller, poêler ou braiser
  31. le jumeau à bifteck : viande un peu ferme, utilisée pour le bifteck, à griller ou poêler
  32. la macreuse à pot-au-feu : morceau gélatineux indispensable dans un pot-au-feu, à bouillir
  33. le jumeau à pot-au-feu : morceau très moelleux à bouillir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *